Partagez sur Twitter

vendredi 17 novembre 2017

La crèche de Hénin-Beaumont jugée illégale

Une crèche de Noel. Image d'illustration.
Une crèche de Noel. Image d'illustration.


La cour administrative d’appel de Douai a confirmé la décision prise en première instance d’interdire l’installation d’une crèche de Noël dans le hall de l’hôtel de ville d’Hénin-Beaumont.



“Le fait pour le maire de cette commune d’avoir fait procéder à cette installation dans l’enceinte d’un bâtiment public, siège d’une collectivité publique […], a méconnu l’article 28 de la loi du 9 décembre 1905 et les exigences attachées au principe de neutralité des personnes publiques”. L’arrêt rendu par la Cour administrative d’appel de Douai, consulté par l’AFP, ne réserve aucune surprise. Comme c’est le cas chaque fois qu’une crèche est interdite dans l’espace public, la justice a invoqué l’article 28 de la loi de séparation des Eglises et de l’Etat pour expliquer que la crèche installée dans le hall de la mairie d’Hénin-Beaumont était illégale.

En première instance, le tribunal de Lille avait rendu le même jugement, conforme à la jurisprudence du Conseil d’Etat. Si la loi est assurément du côté des laïcards qui s’en prennent avec force et constance aux symboles chrétiens de l’espace public (même si cela pourrait être discuté), le maire FN Steeve Briois a dénoncé sur Facebook une “décision scandaleuse qui viole toutes les traditions de notre pays et confirme la dérive des juridictions administratives qui interdisent les crèches de Noël l’hiver mais autorisent le burkini l’été”. 

[...]

En savoir plus sur valeursactuelles.com

Aucun commentaire:

Partagez l'article sur Twitter