Partagez sur Twitter

lundi 27 novembre 2017

L'industrie sous Emmanuel Macron : la liquidation continue

L'industrie sous Emmanuel Macron : la liquidation continue


Mettre fin au processus de désindustrialisation de la France est une nécessité impérieuse, pour notre économie, pour nos territoires, et, plus largement, pour notre souveraineté. Force est de constater que rien, depuis l'accession d'Emmanuel Macron ne marque de changement tangible visant à traiter les problèmes fondamentaux de l'industrie française.

La baisse des charges pour les entreprises industrielles, seule capable de restaurer partiellement la compétitive-prix de quantités de nos industries, incapables depuis trop longtemps, contrairement à l'Allemagne, d'accroître à suffisance leur compétitivité hors-prix. En la matière, il n'y a pas de miracle à attendre. Impôts et taxes ne baisseront que quand la dépense publique, à laquelle la France est droguée, sera significativement réduite. La Commission européenne, pourtant bien peu suspecte d'anti-macronisme primaire, avec les pudibonderies qui sont les siennes, tel le canari de la mine, vient d'adresser une mise en garde à la France concernant son budget 2018, qui dévoile ce secret de Polichinelle: Emmanuel Macron, dans les pas de François Hollande, ne réforme nullement la France à hauteur des problèmes, il escamote temporairement les problèmes!

Nous ne craignons pas de le dire: il est urgent de cesser d'affaiblir nos industries de défense si nous souhaitons conserver une industrie digne de ce nom, à la pointe de la technologie.

[...]

En savoir plus sur lefigaro.fr

1 commentaire:

glob a dit…

avec macron pas de protectionniste ,si ça continu il ne restera que les os du coq français.

Partagez l'article sur Twitter