Partagez sur Twitter

dimanche 26 novembre 2017

Croix de Ploëmel: « Si je l'enlève, on s'expose à des émeutes » confie le maire

Croix surplombant la statue du pape Jean-Paul II à Ploërmel.
Croix surplombant la statue du pape Jean-Paul II à Ploërmel.



Fin octobre, au nom de la loi sur la laïcité, le Conseil d'État a donné six mois à la commune de Ploërmel (Morbihan) pour enlever la croix qui surplombe la statue de Jean Paul II. 

“Si je l'enlève, on s'expose à des émeutes. Il y a un climat passionnel sur le sujet, certains sont prêts à sortir les fourches”, confie au quotidien le maire (LR) de Ploërmel, Patrick Le Diffon. Avec l'évêché de Vannes, il envisage donc plusieurs options pour sauvegarder la croix. La première consisterait à déplacer le monument de “20 ou 30 mètres” afin qu'il soit installé sur le terrain du collège privé catholique Le Sacré-Cœur, indique Le Parisien.

La seconde solution serait de vendre le petit bout de terrain, sur lequel est placé actuellement la statue, à une autre école privée, située également à côté. “Les deux options sont tout à fait envisageables. Ça avance très bien”, assure l'édile au Parisien.

3 commentaires:

colette a dit…

surtout ne pas céder à ces français collabos qui veulent enlever toute marque de chrétienté mais qui s'affichent à protéger les migrants, et les envahisseurs d'autre religion en gommant notre histoire, et nos coutumes !! et les pires collabos sont parmi le conseil d'état qui crève de trouille devant les musulmans !

kanopus a dit…

L'injustice d'Etat, la peur des extrêmes islamiques - souvent en associations et à dissoudre au
plus vite -, les complaisances ou intérêts locaux ou bien régionaux s'ajoutent à la dramatique et
mortifère inconséquence des pouvoirs publics
De par ce fait, et de par l'interprétation et la radicalité que l'on veut donner au mot laïcité, tout
semble permis, y compris le reniement des siècles qui composent notre histoire dans sa très
grande diversité. Par ailleurs, il est extrêmement regrettable que des faits comme ceux-là
coûtent autant d'argent aux français et enfin, qu'ils soient à juger, car d'autres sujets sont bien
plus cruciaux, voire vitaux pour notre avenir ! Finalement, et jusqu'à preuve du contraire..., nous
sommes en France et ce ne sont pas des étrangers qui doivent changer nos comportements
ni nous dicter leurs lois.

Yoyo a dit…

Toutes les options sont bonnes pour conserver cette croix. Il ne faut SURTOUT pas la supprimer pour obéir aux anti-français. Faire la part belle encore à l’islam ! Il y en a marre.

Partagez l'article sur Twitter