Partagez sur Twitter

jeudi 30 novembre 2017

A Béziers, Ménard dans un bras de fer avec l’Etat christianophobe inaugure la crèche de la ville



Le 10 novembre 2017, le Conseil d’Etat a mis un terme à la décision du maire de Béziers Robert Ménard, qui avait – Oh scandale – osé installer une crèche dans l’hôtel de ville durant la période de Noël 2014.


Voici la réponse de Robert Ménard :
A Béziers, Ménard dans un bras de fer avec l’Etat christianophobe inaugure la crèche de la ville


Ménard est un « mec qui en a » comme disait une publicité des années 2000. Car la riposte de l’Etat sera sanglante et il le sait – mais en attendant, la crèche est là, et elle défend les traditions et les couleurs de la France.


Il a répondu à RTL « Il ne faut pas confondre laïcité et lutte contre les religions » et il a raison. Je veux dire par là qu’il s’agit en effet d’une lutte contre la chrétienté, et les célébrations par certaines mairies des fêtes religieuses mahométanes me donne comme l’impression que les bouffeurs de curés sont près à sucer des babouches et faire de la place pour installer l’islam en France, par anticipation du changement démographique qui s’accélère.


Bravo donc Monsieur le Maire. Je note que vous êtes bien seul et que vos confrères sont bien lâches. Combien des 30 000 maires ont envie de faire comme vous mais n’ont pas les cojones de le faire ?


[...]


Lire l'article complet de ©Jean-Patrick Grumberg dans Dreuz.info.

Aucun commentaire:

Partagez l'article sur Twitter