Alerte info

Flash info : RUSSIE : Au moins 5 morts et plusieurs blessés dans une fusillade à la sortie de la messe d'une église orthodoxe à Kizliar. Le tireur a été abattu après avoir crié "Allahu Akbar" (médias locaux)Flash info

lundi 13 novembre 2017

13-novembre: « renforcer notre volonté de combattre le terrorisme islamiste.» (Ciotti)

13-novembre: « renforcer notre volonté de combattre le terrorisme islamiste.» (Ciotti)


Le souvenir du 13 novembre et du Bataclan doit renforcer notre volonté de combattre le terrorisme islamiste.


Deux ans jour pour jour après les attentats tragiques qui ont meurtri Paris et la France toute entière, les commémorations du 13 novembre 2015 nous imposent de garder en mémoire les visages des victimes et d'écouter les témoignages des rescapés. Ce soir de fête dans la capitale, 130 personnes ont perdu la vie, dont près de 90 dans la salle de spectacle du Bataclan. Ce soir-là, c'est la France et plus largement notre civilisation qui furent touchées au coeur par la barbarie islamiste.


Comme je l'ai toujours fait, je soutiendrai toutes les mesures qui renforceront la sécurité des Français. La menace terroriste est permanente et durable. Nous sommes face à des barbares qui nous ont déclaré la guerre. Nous devons aller toujours plus loin pour garantir la protection de tous les Français.

L'enquête sur les attentats du 13 novembre 2015 a démontré l'existence d'un vaste réseau européen et tentaculaire, où s'entremêlent petite délinquance, voyages à l'étranger, infiltration des flux migratoires par des terroristes et apprentissage du jihadisme dans les prisons. Alors que Daesh subit plusieurs défaites et que des dizaines de jihadistes pourraient revenir en France, nous devons abandonner tout angélisme: ceux qui ont trahi la France et ses valeurs n'ont pas vocation à venir hanter de nouveau une société qu'ils veulent tout simplement briser!

En ce jour de souvenir, ayons enfin une pensée pour ceux qui se reconstruisent. Les victimes du terrorisme islamiste méritent un traitement adapté, spécifique et personnel, afin de prendre en compte au mieux leurs attentes et leurs inquiétudes. Deux ans après le 13 novembre 2015, c'est bien la résilience de notre société et notre capacité à mieux combattre ceux qui veulent nous détruire qui doit nous animer.

2 commentaires:

kanopus a dit…

Ajoutons toutes les interrogations, sans réponses, qui émaillent encore ces vagues d'attentats
qui remettent en question la thèse officielle ! Enfin, certains renoncements tout à fait inappropriés
envers les victimes, encore en vie, mais dans quel état ? Pour les plus curieux, relire l'histoire
de ces deux jours apportera quelques nauséabondes réponses, sans répondre tout à fait à la
réalité. Il faut aussi le dire !

colette a dit…

comme je suis d'accord avec Mr Ciotti sur ce problème de l'islamisme ! mais je ne suis pas vraiment sereine ni confiante dans le gouvernement de Macron qui à mon avis, se moque, des conséquences de l'islam en France, car il n'a pas compris qu'il ne s'agissait pas seulement d'une religion, mais d'un islam politique qui ne rêve que de nous détruire et détruire notre civilisation !!! et finalement je crains que non seulement il ne fera pas grand chose, mais qu'il va laisser partout se mettre en place des partitions dans nos villes

Lire aussi